Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 07:55

Florence-Nief--regards.jpg

 

 

Florence Nief, est une artiste débordante d’énergie œuvrant autant dans la peinture que dans d’autres média tels la céramique, le collage et les installations. Elle présente sa nouvelle exposition intitulée « Regards » dans la Galerie Haute, espace privatisé du Palais de Tokyo.

Nous avons eu le plaisir de croiser Florence Nief au cours de sa participation à FREE GO ARTS 2011 ainsi que dans l’exposition « La couleur dans l’art contemporain » à Boulogne-Billancourt en mars dernier. Son énergie et sa passion de l’art sont une réelle bouffée de joie. Le recul qu’elle nous offre sur notre société est empli d’une volonté de changer les choses, de casser les barrières. C’est d’ailleurs le thème principal de cette impressionnante installation dans la Galerie Haute du Palais de Tokyo.  Florence Nief fait évoluer les Résilients, humains cassés, écorchés mais désespérément vivants, dans un univers décalé, créé à partir d’objets de récupérations et de matériaux I.F.S. détournés (peinture intumescente, panneaux isolants, mousse polyuréthane).  L’univers de l’artiste bouscule nos codes, dérange notre conscience formatée, ébranle nos mœurs, dénonce les dictats imposés et se joue de notre consumérisme qui frôle l’hédonisme. Les Résilients nous incitent à réfléchir sur sens profond de notre vie et nous interpellent sur les décisions et actes que nous faisons chaque jour.

Curieux de mieux comprendre son travail, voici 3 questions auxquelles Florence a accepté de répondre :

 

Florence, votre travail s’articule sur le besoin de recul sur notre société, vous considérez-vous comme un artiste politisé ou comme un penseur de la société ?

« Je ne me considère pas comme une artiste politisée. Je suis avant tout une femme, une mère qui réfléchit sur le monde, qui s’inquiète de ce que l’on va laisser à nos enfants. Ma sensibilité aux problèmes dans le monde est à fleur de peau. J’éprouve de l’incompréhension au fait qu’aucune solution n’est été apportée face à la faim dans le monde, aux bouleversements climatiques, aux inégalités sociales. L’évolution de la société ne tient pas assez compte de l’homme ni de la terre. Je veux offrir un peu d’espérance à l’humanité. Je crois en l’Homme et à sa capacité à se réinventer ».

 

Les Résilients sont fabriqués avec des objets de récupération, au-delà de l’aspect purement écologique, quel est le message ? Existe-il une seconde lecture possible ?

« Je suis très sensible à la nature. Tout au long de ma vie, par mes voyages, j’ai été confrontée aux catastrophes naturelles, aux attentats, à la famine, aux épidémies. J’ai seulement du bon sens. Et j’aimerais réveiller celui du tout à chacun. Mon travail a en effet plusieurs lectures possibles. Autre que l’aspect écologique l’on peut deviner une évocation de la pensée unique, de la conscience formatée ».

 

Comment aimeriez-vous que les spectateurs qualifient votre travail ?

« C’est une vision personnelle du monde. Je les laisse libre de voir ce qu’ils veulent. Je serais rassurée si les spectateurs sont interpelés. Qu’ils aiment ou abhorrent, peu m’importe. Mon souhait est de leur ouvrir les yeux. Le but est de les questionner, de les forcer à s’interroger ».

 

Contact :

Elisabeth de La Presle

Mob +33 (0)6 80 61 06 23

elisabeth.delapresle@gmail.com

 

 

 

REGARDS exposition du 8 au 10 juin 2012

Galerie haute, espace privatisé du Palais de Tokyo

13, avenue du Président Wilson – 75116 Paris

www.palaisdetokyo.com

 

Partenaires de l'exposition:    

sponsors-regards.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

W
I too heard about the exhibition named “Regards” by Florence to show case the art paintings and other ceramic models. I am sure that this exhibition is going to be very interesting as it deals with very different things. Thanks a lot for sharing the information. Keep posting.
Répondre